Le projet

Migrating Landscapes a été choisi dans le cadre d’un concours national pour représenter officiellement le Canada à la Biennale de Venise en architecture de 2012. Migrating Landscapes sera représenté par 5468796 Architecture et Jae-Sung Chon, tous deux de Winnipeg, qui ont uni leurs forces pour ce projet et ont créé une nouvelle entité : Migrating Landscape Organizer (MLO).

Le design contemporain s’inscrit de plus en plus dans un contexte mondial plutôt que régional. Les réalisations des jeunes designers sont influencées par les images glacées et bien présentées qui estompent le contexte et l’authenticité du design. Dans ce contexte, nous nous posons les questions suivantes : comment peut-on capter et interpréter la mémoire culturelle particulière qui oriente les façons de concevoir? Comment des points de vue divergents peuvent-ils s’exprimer ensemble et créer ainsi de nouveaux paysages contextuels? La juxtaposition des mémoires vernaculaires personnelles et des questions de contexte et de contenu peuvent-elles fournir un éclairage sur la production de l’architecture contemporaine? Migrating Landscapes invite les designers canadiens aux antécédents diversifiés et ayant chacun des mémoires ethniques et culturelles qui leur sont propres à répondre à ces questions.

Les mémoires culturelles migrent avec les gens. Que nous soyons de la première, de la deuxième, de la troisième génération ou plus au Canada, nous détenons des souvenirs uniques et des modes de vie provenant du monde entier. Ces mémoires migrantes évoluent et se transforment lorsque nous nous installons dans des paysages et des contextes architecturaux qui nous sont inconnus. Les formes des habitations qui en découlent sont alors le reflet des réalités locales et de notre mémoire culturelle personnelle. Migrating Landscapes Organizer (MLO) est fasciné par cette dynamique de l’enracinement/déracinement comme mode de vie contemporain.

Migrating Landscapes servira de forum pour les jeunes architectes et designers canadiens afin d’examiner, de provoquer, de documenter et d’exposer les manifestations uniques de la mémoire culturelle qui tapissent le Canada d’aujourd’hui. Pour ce faire, MLO concevra l’infrastructure de l’exposition ­– un paysage abstrait – et invitera les jeunes architectes et designers canadiens à concevoir des habitations selon leurs propres mémoires culturelles. L’invitation est une illustration de la notion d’enracinement/déracinement et les habitations examineront les diverses formes des mémoires migrantes enracinées/déracinées dans le nouveau paysage. Les habitations et le paysage, ensemble, formeront le contenu de l’exposition du Canada à Venise en 2012.

Pendant les trois mois de l’exposition à Venise, Migrating Landscapes permettra aux visiteurs de visualiser comment les mémoires migrantes – les leurs et celles des autres – sont inscrites dans le cadre de la topographie du Canada, et leur donnera un point de vue unique sur le passé, le présent et le futur du Canda. Après la Biennale, les éléments de Migrating Landscapes seront démontés et dispersés dans le monde, puis ils s’engageront dans de futures migrations. MLO documentera cette dissémination et en fera le suivi sur son site Web, et publiera ensuite un ouvrage sur le sujet.